Référence incontournable des bambins en culottes courtes, la LeapPad de deuxième génération offre un éventail complet de fonctions, de jeux et d’applications. Dotée d’un écran tactile de 5’’ avec une définition satisfaisante,  elle intègre pour l’essentiel deux appareils photo/vidéo, 4 Go de mémoire vive, un processeur plus véloce que le précédent (550 Mhz), un port USB, deux stylets, un accéléromètre et enfin une prise casque et un micro.

Elle fonctionne avec des piles ou une batterie rechargeable vendue en option. On regrette par contre l’absence d’un emplacement pour une carte mémoire externe.

LeapPad 2 kids

Quels sont ses atouts ?

Pour que votre enfant se désintéresse enfin de votre iPad ou de votre tablette Android (c’est sans doute la raison qui vous pousse en lui acheter une !), la tâche n’est pas si facile pour les fabricants de modèles. LeapFrog relève le pari avec brio, même si certains jeux sont assez difficiles pour les plus petits (elle est prévue pour les enfants de 3 à 9 ans).

La LeapPad2 contient 16 activités et 6 applications : L’Abri des Amis, Le réalisateur de dessins animés, Chansons LeapFrog, Le Studio aux histoires,  Le Studio d’Art » et un jeu à télécharger gratuitement. Une tablette prête à l’emploi, ce qui n’est par forcément le cas des modèles concurrents.

LeapFrog2

Tous les contenus sont développés par des spécialistes de l’éducation. Il est possible de télécharger sur la boutique de LeapFrog toutes sortes de jeux, des livres, des vidéos, des cours de langue étrangère, de math, de science, etc. Le choix est vaste. Testée par notre cobaye de trois ans déjà rompu à l’usage de l’iPad, de la Nexus de Google et de la Kindle Fire HD (un expert de haute volée en somme), il ne lui a fallu que quelques minutes pour trouver ses repères et commencer à apprécier la LeapPad2.

Mais elle aussi rassurante pour les parents, car elle très robuste et les enfants ne risquent pas de tomber sur un contenu qui ne leur est pas destiné. 99, 99 €

http://www.leapfrog.com/fr

Applications LeapPad Explorer

Commenter