Saga des personnalités de l’informatique

Inventeur du World Wide Web, il est considéré comme l’un des plus grands scientifiques du XXème siècle. Discret, idéaliste et visionnaire de génie, il a changé le monde grâce à une idée : liée le principe de l’hypertexte à Internet. Tim Berners-Lee a obtenu en 1976 à l’âge de 21 ans une maîtrise de physique (avec mention très bien) à la prestigieuse université d’Oxford. En 1980, il est engagé par le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) à Genève en tant que chercheur. Pour son propre usage, il va développer jusqu’en 1989 un programme destiné à améliorer le partage de documents sur le réseau du CERN.

Baptisé Enquire, il contenait les premières bases de l’hypertexte : des documents liés entre eux par des hyperliens. La même année, il propose au CERN un projet d’hypertexte global et développe en moins de deux ans (avec l’aide du professeur Robert Cailliau) les principales technologies du Web : les adresses (URL), les serveurs (HTTP) et le langage (HTML) et le premier navigateur Web. Fin 1990, il livre son programme qu’il nomme World Wide Web au CERN. Mais Tim Berners-Lee ne s’arrête pas là et réussit à convaincre le CERN de diffuser son programme gratuitement et sans aucune restriction sur Internet au cours de l’été 91. L’histoire est en marche : le Wolrd Wide Web devient très vite le système de communication le plus utilisé au monde. Il rejoint le Massachusetts Institute of Technology (MIT) à Boston en 1994. Il y fonde le Wolrd Wide Web Consortium qu’il préside encore aujourd’hui. Anobli par la Reine d’Angleterre en 2004, le père du Web a reçu les plus hautes distinctions dans le monde entier. A l’aube de la révolution annoncée du  Web 3.0, Tim Berners-Lee est plus que jamais sous les feux de la rampe…

 

Tim-Berners-Lee

Commenter