Fumeurs avides de nicotine ou amateurs de vapeurs aux arômes divers et variés, voici la… Clopinette.  Une cigarette électronique qui fait déjà des émules dans de nombreux pays européens et commence peu à peu à faire parler d’elle en France.

Jusqu’à présent, les français n’étaient pas vraiment des adeptes de la cigarette électronique. La « E-Cigarette » vendue dans les bureaux de tabac pour une douzaine d’euros s’est chargée jusqu’à présent de les décourager. Longue de dix centimètres et large comme un cigare, elle est disproportionnée et son goût se révèle épouvantable. Résultat, elle donne surtout envie de fumer une vraie cigarette.

Les modèles de Clopinette ne jouent pas dans la même catégorie.  Beaucoup plus élégantes et sophistiquées, elles se composent de trois parties : une batterie (rechargeable via une prise USB ou secteur), un atomiseur, et une cartouche (E-Liquide). L’ensemble parvient à reproduire la sensation que procure une bouffée de cigarette. Comment ça marche ? En aspirant, le liquide atomisé se mélange avec l’air et se transforme en vapeur : le fumeur inhale et expire la fumée exactement comme avec une vraie cigarette, le monoxyde de carbone et le goudron en moins.

La plupart des clients sont des fumeurs qui optent pour des cartouches contenant de la nicotine dont la fumée n’est pas nocive. Comme la marque l’explique sur son site Internet, il ne s’agit pas d’un produit de substitution. Toutefois, son efficacité est telle qu’elle peut permettre d’arrêter ou de diminuer significativement le tabac et de réaliser de substantielles économies au passage. Le modèle Cigarette Ego Trank que nous avons testé coute 65, 90 €. Le pack comprend deux cigarettes complètes, un chargeur USB, un adaptateur secteur, cinq embouts, et une pochette de transport. D’autres modèles plus petits, plus gros et de différentes couleurs sont également disponibles.

Un flacon d’E-Liquide ( 5, 90 €) représente l’équivalent d’une cartouche de cigarettes. Le produit serait fabriqué en France, mais les cigarettes proviennent de Chine où elles ont été inventées en 2006. Il existe une grande variété d’arômes : Fraise, Cacahuète, Caramel, tabac Royal, Menthol, MLB (Marlboro), etc. A noter que ce liquide contient du propylène de glycol dont on ne connait pas vraiment la dangerosité, faute d’études sur le sujet. Il serait utilisé dans l’industrie alimentaire et cosmétique, mais nous n’en savons pas vraiment plus.

In fine, et malgré quelques zones d’ombre, la cigarette électronique version Clopinette se présente comme une alternative vraiment intéressante aux cigarettes qu’elles imitent presque à la perfection. Forte de son succès, la marque dispose déjà d’un réseau de dix boutiques situées à Paris, Caen, Nantes, Le Havre, et Alencon.  Et ce n’est surement qu’un début car en Espagne où les temps sont malheureusement durs (ceci explique peut-être cela…), il existe plus de soixante-dix boutiques pour la même franchise ! Dans la mesure du possible, il est préférable d’essayer une cigarette électronique avant de l’acheter.  Ne serait-ce que pour écouter les conseils des spécialistes en boutique, tester les différents arômes et comprendre enfin comment cela fonctionne et éviter  d’endommager d’emblée le produit. Si vous pouvez vous en passer, c’est encore mieux, mais cela, vous le saviez déjà…

http://www.clopinette.fr/

4 commentaires to “Clopinette : une e-Cigarette qui fait un tabac !”

  1. 46ans de tabagisme dont 40 ans a plus de deux paquets de tabac brun par jours apres avoir essaye les patchs le champix il etait toujours impossible d’arreter defumer c’est pourquoi j’ai decide d’essayer la e.cigarette clopinette cela fait 6 semaines miracle je n’ai plus envie de reprendre une vraie cigarette et depuis je retrouve le gout l’odorat et surtout je ne tousse plus que du bonheur merci clopinette

  2. Je trouve le concept de la cigarette électronique absolument génial. Alors que j’essayais vainement tous les compensateurs possible, que rien ne marchait et que je commençais à désespérer, elle a su me sortir de là.
    Qui l’eut cru ?
    D’après cet article de nombreuses célébrités auraient commencé la cigarette électronique :
    http://www.breizh-e-cig.fr/article-14–les-stars-et-la-cigarette-electronique.html
    Et il y en a des vapoteurs connus.

  3. La cigarette électronique semble bien plaire aux français qui l’adopte en masse. Déjà 500 000 vapoteurs d’après les derniers chiffres.
    http://www.happysmoke.fr/blog/les-chiffres-qui-plaident-en-faveur-de-la-e-cigarette/

Trackbacks/Pingbacks

  1. J’ai essayé la cigarette électronique (e-cigarette) et je fais des économies de souffle et d’argent « Laconnectrice's Weblog - [...] http://www.hightechviproom.com/?p=1723 [...]
  2. Liens | Clopin-Clopant , la liberté de fumer - [...] La e-cigarette fait tabac. [...]

Commenter